Les étapes pour développer son plan de carrière

Développer un plan de carrière ou viser des objectifs de carrière permet de cibler ses recherches d’emploi. Réfléchir à ce que vous voulez faire et à la manière d’y parvenir afin de trouver un poste et une carrière épanouissants. Cette réflexion préalable vous permettra de mieux cerner et de valoriser vos compétences et vos expériences.

Evaluez-vous

La première étape, pour trouver un nouvel emploi, consiste à s’évaluer soi-même. Savoir ce que vous aimez faire, en quoi vous êtes doué, quels sont vos points forts et ce qui est important pour vous ? Ces différents points vous aideront à définir l’emploi qui vous convient le mieux. Ils vous aideront également à mieux vous valoriser auprès d’un employeur potentiel.

Si vous pouvez décrire vos savoir-faire, vos compétences et en quoi ils correspondent à l’emploi auquel vous postulez, vous saurez vous positionner parmi les meilleurs candidats pour le poste convoité.

1
Bien se connaître soi-même

Faites une liste de vos savoir-faire. Cette liste doit comprendre les compétences acquises au cours de tous les emplois que vous avez eus, à plein temps, à temps partiel,en fixe et en temporaire.

2
Identifiez vos centres d’intérêts professionnels

Afin de déterminer le domaine professionnel qui vous intéresse le plus, réfléchissez à ce que vous aimez vraiment faire (au travail mais aussi dans la vie quotidienne). Pensez à des expériences professionnelles qui vous ont plu. Evaluez ce que vous avez apprécié, les défis que vous avez aimé relever et ce que vous avez retiré de ces expériences. Finalement, renseignez-vous sur le type d’emplois qui correspondent le mieux à vos intérêts et à vos savoir-faire.

3
Savoir ce que vous voulez

Désirez-vous un emploi à plein temps ou à temps partiel ? Quelle tranche horaire vous convient le mieux ? Quelle est la distance que vous êtes prêt à parcourir pour un travail ? Quel est l’environnement professionnel que vous préférez ? Quel salaire souhaitez-vous obtenir ? Etc.

4
Savoir ce que l’on aime

L’aspect social / humain est-il important pour vous? Préférez-vous travailler en équipe ou de manière indépendante? Aimez-vous les chiffres? Etes-vous créatif? Etc.

5
Déterminer votre job idéal

Prenez quelques minutes pour décrire votre «job idéal». Il s’agit de noter les caractéristiques que vous aimeriez trouver dans votre prochain poste, notamment : titre, tâches quotidiennes, responsabilités, possibilités d’évolution de carrière, secteur d’activité, environnement de travail, équipement et aménagement de votre poste de travail, taille de l’entreprise, salaire (fourchette de salaire), nombre d’heures hebdomadaires, horaires de travail, distance du domicile, déplacements et voyages professionnels, etc.

Connaître vos compétences

Nous avons tous des aptitudes et des compétences, mais il est important de savoir les catégoriser et de savoir comment les mettre en valeur face à un employeur. Les compétences sont généralement classées en trois catégories: transversales, métier et personnelles.

Compétences transversales ou soft skills

Ces capacités peuvent être utiles dans de nombreux emplois, par exemple :

  • capacité à résoudre des problèmes

  • talent pour l'expression écrite

  • organisation

  • motivation

  • esprit d’analyse

  • souci du détail

  • facilités relationnelles avec autrui

  • communication

  • sens du service

  • gestion du stress

  • capacité d’adaptation

  • esprit d’initiative

  • etc.

Voir les soft skills

Compétences métier

Ces compétences spécifiques s’acquièrent et se renforcent par l’expérience professionnelle, par exemple : 

  • vitesse de frappe à l’ordinateur

  • aisance au téléphone

  • connaissance de programmes informatiques

  • conduite d’un chariot-élévateur

  • connaissances linguistiques 

  • etc.

Compétences personnelles

Ces compétences sont liées à votre personnalité, par exemple : 

  • assiduité

  • enthousiasme

  • ponctualité

  • honnêteté

  • intégrité

  • loyauté

  • fiabilité

  • éthique

  • etc.

Le profil d'employabilité

Pour réussir sur le marché du travail, il faut savoir rester compétitif. Si cela vaut surtout pour les personnes en recherche d’emploi, cela vaut également pour les personnes en poste, et davantage encore pour les personnes exerçant la même fonction depuis plusieurs années.

Car, il ne s’agit pas seulement de trouver un job, faut-il encore savoir durer dans son poste, dans sa fonction. Et pour durer à une époque où les métiers se réorganisent et se transforment au rythme des avancées technologiques, il vaut mieux avoir quelques cartes en mains. Elargir son champ d’action et accroître sa polyvalence deviennent donc des clés pour augmenter son employabilité, en tant que personne en recherche d’emploi et en tant qu’employé.

Sortir du lot

Le marché du travail a rarement été aussi tendu qu’actuellement. En dépit d’un taux de chômage élevé les employeurs ne semblent pas trouver les profils qu’ils recherchent. C’est un fait, le monde du travail évolue au même rythme que les technologies, et les employeurs semblent de plus en plus exigeants. Par conséquent, le traditionnel CV semble ne plus être suffisant pour mettre en évidence son expérience et ses compétences. Pour augmenter vos chances et agrémenter votre dossier de candidature créez votre profil d’employabilité ! Ce profil d’employabilité peut être soit intégré au CV soit présenté indépendamment dans votre dossier de candidature. Ce document constitue une sorte d’outil de vente. Il liste vos capacités et compétences courantes (compétences métier et personnelles) ainsi que vos compétences transversales.

Voir les profils les plus recherchés

Etablir son profil d’employabilité

Etablir son profil d’employabilité diffère un peu de la manière dont on établit son CV, même si le CV constitue une bonne base puisqu’il liste vos capacités et compétences. Il faut reprendre chacune de vos aptitudes et connaissances pour mettre en avant ce que vous avez acquis par telle ou telle expérience. Par exemple en chiffrant un succès et en montrant le gain que vous avez pu apporter à votre entreprise, en exprimant en pourcentage un gain de productivité, une réduction de coûts voire en gain de temps. Dans votre démonstration vous pouvez ajouter des commentaires constructifs sur votre manière de collaborer avec autrui, de résoudre des problèmes et de trouver des solutions à moindre coût dans des délais très serrés. En d’autres termes, votre profil doit mettre en avant vos performances.

Valider ses connaissances

Le profil d’employabilité est également très utile si vous avez repris une fonction au pied levé et avez relevé le défi de main de maître sans avoir eu de formation préalable, voire si vous avez appris votre métier sur le tas. Dans ce cas, il peut être judicieux d’envisager une certification validant vos connaissances et compétences. Lorsque vous travaillez en temporaire, vous avez droit au financement d’une formation via Temptraining après un certain nombre d’heures travaillées. Car au fond, ce qui importe le plus est de toujours être au top niveau de connaissances pour rester compétitif et assurer votre employeur potentiel de vos performances.

Renseignez vous sur Temptraining

Développer les compétences les plus utiles aux yeux des employeurs

Essayez de vous mettre à la place de votre patron potentiel afin de pouvoir comprendre ses besoins et trouver la formation qui vous permettra d’acquérir tous les prérequis pour décrocher, ou garder votre emploi. La démarche consiste alors à se remettre en question et à réévaluer régulièrement la pertinence de vos compétences et de votre expérience professionnelle. Réfléchir aux nouvelles compétences acquises, à la manière dont vous avez pu mettre en pratique vos nouvelles connaissances, en quoi vos centres d’intérêts personnels peuvent vous aider pour effectuer votre travail, peut-être avez-vous même découvert en vous de nouvelles attitudes face à certaines situations. En tant qu’individu, vous devez pouvoir montrer comment vous pourrez déployer vos compétences pour aider l’entreprise à relever les défis qui l’attendent.

Faire votre propre marketing

Vendre son profil d’employabilité à un employeur nécessite une approche contemporaine, ainsi n’hésitez pas à faire bon usage des réseaux sociaux, soit pour vous informer sur les innovations de votre domaine en participant à des forums spécialisés soit en utilisant votre réseau pour véhiculer une bonne image de vous et de vos compétences professionnelles. Gardez en tête qu’il faut rester pro en toute situation y compris sur les réseaux sociaux non-professionnels. À vous de jouer pour démontrer que vos compétences, connaissances et aptitudes correspondent aux attentes des employeurs. Montrez que vous êtes au faîte des nouveautés technologiques et des innovations en lien avec votre métier et fonction. À vous donc de développer un profil d’employabilité qui s’aligne sur la stratégie de l’entreprise que vous ciblez.