Choisissez une ville dans la liste
Display shares

Bien construire votre CV

Vitrine de votre parcours professionnel, le CV gagnant est clair, précis, attractif et irréprochable dans sa présentation. Il s’adresse à un recruteur, un responsable RH ou directement au patron et a pour but de montrer ce que vous savez faire en vue de décrocher un entretien d’embauche. Un recruteur forge sa première impression en 30 secondes. Il passera 2 minutes à lire votre curriculum vitae s’il est accrocheur. Il est donc essentiel d’être percutant et de bien structurer les informations vous concernant. Lorsque vous le préparez essayez de vous mettre à la place du lecteur… un lecteur qui ne vous connaît pas. Que penserait-il de vous?

Le b.a.ba du CV

  • Lorsque vous répondez à une annonce, le CV doit être rédigé dans la langue de l’annonce, sinon, préparez-le dans la langue de la région dans laquelle vous souhaitez travailler.

  • Le CV comporte 1 à 2 pages (pas plus).

  • Sa structure est claire, lisible et cohérente (phrases courtes / vocabulaire neutre).

  • Soyez sobre du point de vue de la mise en page (n’ayez pas peur des blancs).

  • Faites relire votre CV pour en corriger l’orthographe et la syntaxe.

  • Adaptez votre CV en fonction de votre expérience, de l’emploi pour lequel vous postulez et du poste que vous visez. Supprimez tout ce qui n’est pas utile pour le poste convoité, mais ne laissez pas de «trou» dans la succession chronologique de vos activités.
     

Astuce Manpower : En vous adressant à Manpower, votre dossier est d’abord pris en compte par un de nos conseillers. Ainsi, plus votre CV contient de détails sur votre parcours, vos expériences et vos formations, plus vous avez de chances que l’on vous propose un poste ou une mission.

La structure de votre CV

En quelques lignes et de manière schématisée, il indique:

  • vos données personnelles (nom, adresse, âge)

  • votre parcours professionnel (expérience)

  • votre formation (diplômes, écoles)

  • vos compétences linguistiques (capacités)

  • vos connaissances informatiques (logiciels et niveau d’expertise)

 

Si vous le désirez, vous pouvez ajouter:

  • une photo

  • vos activités extra-professionnelles

  • une mention de vos références

  • votre délai de congé

Vos données personnelles

Conseils
Vos données personnelles
Prénom/Nom
Adresse
NPA Ville
Nationalité et permis de travail
N° de téléphone : fixe ou mobile, choisissez celui où vous êtes le plus facilement joignable et attention à votre message d'accueil !
Adresse e-mail : créez-vous une adresse « professionnelle » de type prénom.nom@boîte_de_messagerie (type bluewin, sunrise, yahoo, hotmail, gmail, etc. et consultez-la !)
Date de naissance ou âge
Type de permis de conduire (seulement si votre métier nécessite la conduite de véhicule.)
Vous pouvez aussi ajouter un lien vers votre profil LinkedIn ou Xing, voire vers un blog s’il contient des articles en lien avec votre activité professionnel et assoit votre statut d’expert

Votre parcours professionnel

Conseils
Votre parcours professionnel
Date de début et de fin de l'engagement ou année et durée pour les engagements de moins d'un an, l'intitulé du poste, le nom de l'entreprise, et sa localisation (ville / canton).
En dessous de chaque intitulé de poste, vous pouvez décrire les tâches que vous avez effectuées ainsi que des réalisations dont vous êtes fiers et qui mettent en valeur vos compétences
Si vous avez peu d’expériences professionnelles, mais que vous avez fait beaucoup de stages ou d’emplois temporaires durant lesquels vous avez pu prouver vos compétences, indiquez-les et étayez-les d’exemples de réalisations.
Vous venez d’obtenir votre diplôme et vous recherchez un premier emploi, mentionnez les jobs que vous avez exercé en parallèle à vos études.

Formation

Conseils
Formation
Si vous avez fait des études supérieures, vous pouvez directement commencer par indiquer le gymnase que vous avez fréquenté.
Indiquez l'année ainsi que le titre obtenu. Comme pour votre expérience professionnelle, vous pouvez détailler les années de début et de fin, le nom de l'école, la filière suivie, la localisation (ville / canton).
Evitez les abréviations ou sigles d'écoles, même si elles sont très reconnues, écrivez en toutes lettres.
Si vous avez suivi des formations continues ou des cours de perfectionnement, indiquez-les, ils dénotent de votre professionnalisme.
Si vous avez suivi une formation ou une école mais que vous n’avez pas obtenu de diplôme ou de certificat final, indiquez-le et précisez «niveau» + titre du diplôme ou du certificat. Tout le monde comprendra que vous n’êtes pas allé jusqu’au bout, mais au moins cela vous permettra de ne pas vous dévaloriser et ne pas avoir de «trou» chronologique dans votre CV.

Langues

Conseils
Langues
Indiquez le nom de la langue et votre niveau actuel.
Si votre niveau est attesté par un diplôme, ajoutez le nom de celui-ci en toutes lettres et l'année de réussite de l'examen.
Choix de la formule : Si vous n'avez pas de diplôme de langue ou si vous avez vécu à l'étranger et appris la langue sur place, évitez la formule toute faite et obsolète « parlé, lu, écrit ». Utilisez une expression qui se réfère à une situation professionnelle telle que « conversation professionnelle courante », « rédaction de rapports », « entretiens téléphoniques », etc. afin d'illustrer votre niveau.

Informatique

Conseil
Citez le nom des logiciels/programmes que vous maîtrisez. Si vous indiquez votre niveau de connaissances, faites-le selon l'échelle suivante :
Connaissances de base / bonnes connaissances / très bonnes connaissances / expert
par exemple :
Word, Excel, Internet : usage quotidien, très bonnes connaissances.
Microsoft Powerpoint, Microsoft Project : bonnes connaissances.
Photoshop : niveau débutant, retouches simples ou connaissances de base.

Activités extra-professionnelles ou Centres d'intérêt

Conseil
Si vos loisirs impliquent des compétences nécessaires dans votre activité professionnelle n'hésitez pas à les indiquer.

Peaufiner son CV

 Votre CV contient déjà l’essentiel de votre expérience et de cos compétences professionnelles. Voici encore quelques conseils pour sortir du lot, notamment si vous briguez un poste à responsabilité.

Convaincre par l'accroche

Pour se démarquer des autres candidats et gagner les faveurs des recruteurs, rien de tel qu’une accroche sur votre CV. Ces quelques mots, bien choisis, bien placés, peuvent faire la différence et permettre à votre candidature d’atterrir sur la bonne pile. Mais qu’est-ce qu’une bonne accroche? Que doit-elle contenir? Comment la formuler?

En savoir plus

Mettre en valeur ses capacités linguistiques

“Working fluency in English, any other European languages would be a plus”. Cette phrase devient de plus en plus courante dans les offres d’emploi. Aujourd’hui, afficher plusieurs langues dans son CV est quasiment devenu incontournable pour décrocher un poste.

En savoir plus

Les références

Choisir et sélectionner les références pour votre dossier est une étape importante pour le succès de votre recherche d’emploi. Voici quelques suggestions pour en tirer le meilleur avantage.

En savoir plus

6 règles d'or

Lorsque vous rédigez votre CV, gardez en tête qu’un recruteur y passe environ 30 secondes avant de prendre une décision. Raison pour laquelle votre CV doit être clair, complet et concis. Si le recruteur se sent rassuré par les informations que vous lui donnez et remarque la valeur que vous pouvez apporter à la société, il y a de fortes chances que vous soyez convoqué pour un entretien. Soyez rassurant et percutant! Le CV doit être:

1
Personnalisé

Ciblez votre CV en fonction du job que vous voulez décrocher. N’indiquez que les informations qui ont une valeur ajoutée pour le poste que vous convoitez, tout le reste est superflu.

2
Ordonné

Donnez un titre aux rubriques.

3
Précis

Présentez vos réussites et les résultats atteints (indiquez des chiffres lorsque vous présentez des résultats).

4
Percutant

Utilisez des mots clés, des mots facilement repérables et de préférence des mots d’action. Favorisez les termes positifs qui donneront de vous l’image d’un candidat motivé, dynamique et sérieux. Les négations ou tournures négatives sont à bannir tant que possible. Evitez les abréviations.

5
Sans faute

Corrigez les fautes de grammaire et d’orthographe. Utilisez le correcteur d’orthographe de votre ordinateur. Relisez-vous et faites relire votre CV.

6
Sobre et aéré

Unifiez le style et la disposition de votre CV. Utilisez des puces si vous faites une liste et évitez les fantaisies graphiques. Utilisez une police de caractère de type «Arial» ou «Verdana» de taille 10 à 12 et évitez la surcharge de couleurs.

6 erreurs éliminatoires

1
Signer un CV

Ce n’est pas une lettre.

2
Mentionner CV ou Curriculum Vitae sur le document

Le recruteur voit immédiatement de quoi il s’agit.

3
Bâcler

Envoyer à la va-vite un CV qui n’est pas à jour ou envoyer un CV sans lettre de motivation n’est pas professionnel.

4
Mentir sur son parcours

Le recruteur est habitué à lire des CV. S’il sélectionne le vôtre et qu’en croisant vos informations avec vos profils sur les réseaux sociaux, il découvre que vous avez brodé sur votre expérience ou inventé un diplôme vous serez discrédité. Pire, si votre imposture est décelée en entretien, vous serez définitivement disqualifié. Le mieux est d’éviter que le doute s’installe chez votre interlocuteur.

5
Surcharger le CV

Eviter la rubrique «divers» ou «autre», ce sont des fourre-tout. Si vous ne savez pas sous quelle rubrique placer une information, c’est qu’elle n’a pas sa place dans votre CV. De même, il n’est pas nécessaire de mentionner les stages d’étudiant et jobs d’été lorsqu’on a plus de cinq ans d’expérience.

6
Négliger la forme du CV

Evitez les fioritures inutiles, les mises en page compliquées où les informations fondamentales sont noyées au milieu de détails peu intéressants.