Je suis un candidat

Assurez à l'entretien !

Bravo!

Votre dossier de candidature a été retenu et vous allez rencontrer un recruteur. Il s’agit maintenant de vous préparer pour réussir votre entretien. Votre succès dépend de votre préparation en amont, de votre performance le jour J et du suivi après l’entretien.

Le b.a.ba de l'entretien

  • Ne reportez pas le rendez-vous (sauf en cas de force majeure).

  • Soyez à l’heure (idéalement, 5 minutes d’avance).

  • Ayez une apparence soignée. Choisissez vos vêtements à l’avance. Respectez les codes vestimentaires de votre profession. Dans le secteur tertiaire, un costard complet-cravate ou un tailleur font toujours bon effet.

  • Adoptez une attitude positive et souriez.

  • Préparez-vous aux questions usuelles du recruteur.

  • Entraînez-vous à vous présenter en quelques minutes. Choisissez les éléments de votre formation et de votre parcours qui montrent que vous êtes  LE candidat idéal pour la fonction et que vous serez tout de suite opérationnel.

  • Soyez honnête.

  • Soyez diplomate.

  • Soyez discret sur vos anciens postes, respectez la clause de confidentialité.

  • Ne critiquez jamais un ancien employeur.

  • N’essayez pas de lire les notes du recruteur.

  • Ecoutez les questions et demandez que l’on répète si vous n’avez pas bien compris.

  • Concentrez-vous sur votre parcours professionnel.

  • Restez professionnel.

Préparez vous pour le jour J

  • Relisez bien votre CV de manière à avoir votre parcours parfaitement en tête, on vous demandera certainement de le commenter point par point. Vous pouvez aussi relire des certificats de travail particulièrement positifs. Relisez également le descriptif du poste ainsi que votre lettre de motivation. Mémorisez toutes ces informations qui vous seront certainement demandées à l’entretien.

  • Préparez-vous à répondre aux questions sur d’éventuels trous dans votre CV ou sur des passages flous.

  • Préparez des exemples qui vous permettront de démontrer vos compétences, vos savoir-faire et vos capacités à gérer différentes tâches.

  • Réunissez des informations sur l’entreprise (chiffre d’affaires, nombre d’employés, position sur le marché, nom du créateur, pays du siège, nom du directeur général, etc.). Sur la base de ces informations, préparez quelques questions concernant le poste ou l’entreprise, les méthodes de travail, l’organisation, etc. et notez-les.

  • La veille au soir préparez soigneusement vos affaires.

  • Notez sur un bloc le nom et le numéro de téléphone de votre interlocuteur ainsi que l’adresse de l’entreprise.

  • Trouvez un barème des salaires dans votre profession afin de pouvoir indiquer le salaire que vous désirez. (Calculateur de salaire)

    • Il est préférable d’indiquer une fourchette de salaire plutôt qu’une somme précise.

    • Le salaire se discute en brut.

    • Certaines entreprises parlent en salaire annuel, d’autres en salaire mensuel, calculez les deux de manière à ne pas être pris au dépourvu et notez-les sur votre bloc.

    • Ayez toujours en tête le montant minimal que vous désirez obtenir. Mais réfléchissez bien si on vous propose un montant inférieur. Parfois il vaut la peine d’étudier les conditions sociales d’une entreprise et de revoir son salaire à la baisse. (Par exemple, si votre assurance maladie ainsi que celle de votre famille sont prises en charge par l’entreprise, si la crèche est gratuite, etc.)
       

Télécharger la checklist pour l'entretien

Un coup de fil pour renforcer ses chances

Décrocher son téléphone peut donner un sérieux coup de pouce à votre candidature. Mais il vaut mieux s’y préparer avec autant de rigueur que s’il s’agissait d’un entretien d’embauche en face à face.

Deux cas de figurent se présentent: 

  1. soit vous appelez l’entreprise avant d’envoyer votre dossier, dans ce cas vous pourrez le mentionner et utiliser les informations obtenues par téléphone dans votre lettre de motivation ; 

  2. soit vous appelez l’entreprise une dizaine de jours après avoir envoyé votre dossier de candidature.

Voir les règles de base pour réussir son entretien téléphonique

Objectif: décrocher un entretien

L’appel téléphonique vise le même objectif que la lettre de motivation: décrocher un entretien d’embauche. Ainsi, pour mettre toutes les chances de votre côté, il faut s’y préparer soigneusement, par exemple en rédigeant un fil rouge (canevas) des questions que vous voulez poser et des informations que vous désirez obtenir.

Aller à l’essentiel

Votre appel doit être assez court, ne donnez pas le sentiment à votre interlocuteur qu’il a perdu son temps avec vous. Allez à l’essentiel… obtenir un rendez-vous !

Pièces à garder à portée de main

  • votre CV (avec les passages importants surlignés)

  • l’annonce d’emploi

  • un bloc-notes et un stylo

  • votre agenda 

  • une copie de votre lettre ou de votre e-mail de motivation (si vous l’avez déjà envoyé)

Contrôler sa voix

  • Parlez posément, lentement.

  • Articulez.

  • Dans le mesure du possible, faites descendre votre voix dans les graves en abaissant légèrement le menton vers le buste.

  • Ne vous énervez pas et restez courtois.

  • Souriez! (tous les professionnels de la communication le disent: le sourire s’entend au téléphone!)

Sujets à éviter lors du 1er entretien téléphonique

  • Le salaire.

  • Les vacances et autres prestations sociales avantageuses offertes par l’entreprise même si c’est de notoriété publique.

  • Ne soyez pas indiscret. Par exemple, ce n’est pas à vous d’aborder la question des loisirs, même si vous avez découvert que votre interlocuteur était champion de ski nautique junior en googuelisant son nom. 

  • Evitez les sujets bateau (météo, voyages, sport, etc.) qui n’apportent rien à l’entretien et qui donneront l’impression que vous n’êtes pas sérieux ou que vous faites perdre son temps à votre interlocuteur.

Pendant votre entretien

Votre entretien commence déjà au moment où vous franchissez la porte de

  • Soupirez trois fois avant d’entrer dans l’entreprise, cela aide à évacuer le stress.

  • Jetez votre chewing-gum.

  • Eteignez votre téléphone portable ou mettez-le sous silence.

  • Soyez aimable et traitez les personnes que vous allez rencontrer avec respect 
    (y compris la réceptionniste en charge de vous annoncer).

Pendant votre interview :

  • Souriez lorsque vous entrez.

  • Regardez votre interlocuteur dans les yeux lorsque vous lui serrez la main. 
    (Poignée de main ferme mais qui n’écrase pas celle de votre interlocuteur)

  • Attendez que l’on vous invite à vous asseoir.

  • Sortez vos documents et gardez-les sur vos genoux.

  • Demandez si vous pouvez prendre des notes.

  • Laissez le recruteur prendre la parole en premier, c’est lui qui mène l’entretien.

  • Ne regardez pas trop ouvertement autour de vous, gardez le contact visuel avec votre interlocuteur.

  • Si le téléphone sonne et que votre interlocuteur répond, restez assis et faites mine de ne rien entendre.

  • Répondez aux questions de votre interlocuteur (assumez vos échecs, ne critiquez pas vos anciennes entreprises ni vos anciens collègues, exprimez-vous en termes positifs, évitez les indiscrétions, soyez attentif à vos tics de langage.)

  • Ne répondez qu’aux questions posées, n’en rajoutez pas.

  • Attendez qu’il vous demande si vous avez des questions pour les poser.

  • À la fin de l’entretien, remerciez votre interlocuteur.

 

Astuce: Pour ne rien oublier, imprimez le pdf de la check-list pour l’entretien